Le diabète gestationnel

Diabétologue – Contrôle du chocolat

Un petit chocolat ?

Vous voilà désormais dans l’obligation de respecter les engagements nutritionnels pris devant la diététicienne. Car oui, il ne s’agit pas seulement d’adapter son comportement alimentaire, il est nécessaire de si tenir et que cela fonctionne! Vous allez ressortir de ce premier rendez-vous avec le diabétologue avec un nouvel acolyte, un appareil de contrôle quotidien de la glycémie – nous le baptiserons « Checky ». Youpi ! Vous en aviez sans doute entendu parler mais vous n’en aviez pas rêvé hein, de vous piquer le bout du doigt six fois par jour pour contrôler votre taux de sucre dans le sang. Choisissez une sonnerie de rappel sympa parce que vous allez l’entendre souvent – de visite à la maison, ma maman a pris la sonnerie pour un rappel à prendre un petit chocolat…  Et, comme une bonne nouvelle arrive toujours avec une copine, pendant la grossesse le taux autorisé est plus bas que le taux d’une personne diabétique qui n’abrite pas de petite brioche. Ce ne serait pas drôle sinon. Voilà, maintenant le quotidien de grossesse sera rythmé avec notre ami Checky, contrôle avant et deux heures après la première bouchée de chaque repas. Le diabétologue veut voir si vous pouvez vous en sortir sans insuline. Challenge, mais pas que… vous n’y pouvez parfois pas grand-chose. Par chance, je fais partie de celles qui peuvent contrôler la glycémie avec un contrôle strict de son alimentation, en supprimant le sucre rapide et en dupant cerveau et papilles. Vive la Stévia et le sirop d’Agave !

Je vais me permettre ici et tout de suite de vous recommander de vous rendre sur les sites pour diabétiques et d’essayer les recettes (notamment sucrées) qui y sont proposées, mais je ne vais pas vous laisser sur votre faim et vous ai donc concocté une petite rubrique spéciale gourmande que je vous invite à dévorer !

Pour en finir avec le diabétologue, les rendez-vous avec lui sont ensuite réguliers pour un véritable contrôle de la glycémie, mais ce n’est pas tout ! Vous aurez sans doute le bonheur de découvrir avec votre médecin gynécologue plus tard comme ce fut mon cas, que vous devez aussi être suivie par une sage-femme pour des monitoring deux fois par semaines pour contrôler votre bébé. On n’est jamais trop prudent pour la bonne cause.

J’aime finir sur une note positive et elle n’est pas des moindres, car Mesdames si les plaisirs sucrés sont restreints vous en subirez les bonnes conséquences ! A la clef : contrôle de la prise de poids qui fait quand même bien plaisir, apprentissage de nouvelles recettes par une nouvelle approche nutritive et rééquilibrage notamment du petit déjeuner qui donne la pêche pour la journée. Alors, en route avec Checky !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *