Le 1er Trimestre

Découverte des joies de la grossesse

Nous voici à fond dans une nouvelle aventure et une inconnue pour le moins. Mais, que faire maintenant ? J’étais comme un poisson sorti de l’eau. Bon et bien c’est super, je suis enceinte, et maintenant ? 

Premier réflexe, l’appel à la gynécologue. Après quelques péripéties, le médecin m’a enfin donné rendez-vous pour l’échographie de datation et une ordonnance pour une première prise de sang. La première d’une longue série, il est vrai ! Aille, je suis phobique. Bon en même temps, qui aime les prises de sang ? Je me le demande souvent. 

Second réflexe, l’achat de l’incontournable « J’attends un enfant » de Laurence PERNOUD (ce livre que votre mère et votre grand-mère avant elle avaient déjà dans les éditions antérieures), un incontournable qui traverse les âges !

« Les plaisirs de la table »

Bien installée en salle d’attente munie du précieux ouvrage, vous attendez donc de passer votre première prise de sang. Celle qui confirme la grossesse, mais pas que. Et non, l’absence d’immunité contre la toxoplasmose peut s’imposer à vous aussi et brutalement. C’est alors que commence le téléchargement d’applications spéciales « alimentation pour femme enceinte » et l’achat de livres complémentaires sur le sujet. La grossesse nécessite quoi qu’il en soit un contrôle de l’alimentation, mais entre listériose, toxoplasmose, alcool et autres aliments susceptibles de provoquer fausse couche et naissance prématurée, la liste est longue… Vous ne percevez plus les restaurants, ni les invitations de vos proches de la même façon. Car beaucoup de ces petits plaisirs qui font votre quotidien dans l’assiette se révèlent intouchables. Fini le saucisson, les mojitos, les fruits de mer, certaines épices, les crudités en dehors de la maison (le vinaigre blanc devient votre meilleur ami pour composer vos salades estivales et laver vos fruits) et j’en passe bien sûr. Bébé est là, alors pas question de flancher ! Vous allez apprendre à reconnaître vos alliés nutrition et à déjouer les pièges de la table, parole de scout. Le plus simple ? Tout cuisiner maison, il n’y a pas de miracle.

Les plaisirs de la table restreints, çà c’est fait. Le périmètre de la restriction est la conséquence immédiate du premier contrôle médical. Et vous n’êtes peut être pas au bout de vos surprises avec le diabète gestationnel qui peut être détecté au cours du 2è trimestre de grossesse (ce fera l’objet de rubriques dédiées à venir). Mais, ce n’est pas fini. Les contrôles médicaux sont nombreux et divers. Je vous adresse (parce que personnellement je m’y réfère tout le temps) le lien ci-dessous, où vous trouverez en pages 8 et 9 la chronologie des contrôles médicaux qui vous attendent : https://www.ameli.fr/sites/default/files/Documents/4868/document/preparer-arrivee-enfant_assurance-maladie.pdf.

Vous voilà donc parti pour une série de réjouissances, mais n’oublions pas qu’il y a bébé à la clé ! Vous devrez y penser très fort quand vos petits pieds gonfleront comme des madeleines sous votre bureau en période de canicule ou encore que vous aurez le dos bloqué par une joyeuse sciatique dans votre douche de bon matin. Mon médecin traitant ne m’a jamais autant vu en l’espace de quelques jours. Entre prescription de bas de contentions et séance chez l’ostéopathe, j’ai eu le droit aussi une consultation pour cautérisation du nez au vu de saignements intempestifs. Je ne vous ai pas menti. J’ai été un véritable cliché ambulant au premier trimestre de grossesse. Que d’expériences !

Un commentaire

  • Smeralda

    Ton illustration est d’une justesse tordante XD C’est tellement ça !!!
    Du coup, nous, c’était apéro-saucisson avant chaque dîner à la mat’ pour fêter l’évènement (et rattraper tous ceux qui m’étaient passés sous l’nez!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *