Le 2è Trimestre

Qui se cache dans ce joli bidon?

« Rose ou Chou ? »

Le deuxième trimestre, c’est aussi ce moment si spécial où le mystère du sexe de bébé peut être dévoilé. Pour les futurs parents qui le souhaitent, le palpitant en action, vous voilà rivés sur l’écran de la seconde échographie et suspendus aux lèvres de l’échographiste. Que d’émotions !

Bon en toute honnêteté, sans le médecin spécialiste vous êtes bien perdus dans cet univers aquatique où votre petite créature évolue et prend sérieusement forme. Le médecin est impressionnant, il navigue avec agilité sur votre ventre rebondi à la recherche de réponses aux interrogations que présente ce petit être en création. Quand on pense à la détermination du sexe, il s’agit quand même d’aller admirer avec impudeur les parties intimes de bébé pour satisfaire notre curiosité. Mais nous sommes curieux que voulez-vous !

On dit aussi que la curiosité est un vilain défaut. Il est vrai. Si nous avions hâte de connaître le sexe de notre bébé, nous étions bien moins curieux de connaître la teneur de l’examen médical que représente malgré tout cette deuxième échographie. Totalement novices en la matière, l’aspect médical peut surprendre. Lorsque le médecin s’interroge à haute voix « alors… les intestins sont-ils bien à l’intérieur du ventre ? », « Le coeur, ah le voilà, bat-il bien ? », « Où es-tu petite vessie… », des frissons vous parcourent. Dites donc Docteur, allez vous répondre à ces questions à haute voix ? Histoire de nous rassurer un peu quoi…

Le verdict du sexe arrive enfin et est sans appel : une petite poupée ! En pleine forme (c’est bien là l’essentiel) elle nous a offert de magnifiques clichés échographiques, jusqu’à sucer son puce in utero. Quelle petite merveille… Ce ne sera pas un petit chou pour nous, mais bien une petite rose (encore en bouton à ce stade).

Après l’annonce de la grossesse, ce fut l’annonce du sexe de la petite puce qui fut au centre de nos préoccupations. On a fait très simple en l’annonçant au fil des visites ou même par téléphone. Une fois encore, nous savons que nous pouvions faire plus sophistiqué. Mais comme le dit si bien mon conjoint, reprenant la citation de Léonard de Vinci, « La simplicité est la sophistication suprême ». Ce qui me plaît beaucoup, il faut le dire.

Tout le monde est maintenant au courant de la fabrication en cours d’une petite fille et ce sont principalement les futures mamies et grand-mamies qui ont été bien contentes de savoir orienter les formes et couleurs de tricots !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *