Le 3è Trimestre

Valise(s) de maternité

Ah, en voilà une étape sympathique ! La maternité on connaît, mais qu’entend-on exactement par ‘valise de maternité’ ? A première vue, il s’agit d’un nécessaire de toilette et de vêtements que l’on emmène le jour J pour que maman et bébé survivent au séjour à la maternité. Avec la liste fournie par la maternité, théoriquement aucune raison de paniquer.

Mais voilà, vous apprenez au fils des cours de préparation à l’accouchement que certaines choses sont inutiles et qu’il faut en revanche en ajouter d’autres. Alors on s’accroche, on modifie la petite liste et on pense tenir le bon bout. Mais c’est sans compter sur ce précieux temps de congé maternité qui nous laisse le loisir de fureter sur les sites de vente de vêtements de grossesse en ligne, sur les blogs des petites mamans passées par là avant vous et de prendre les bonnes astuces des mamans-copines. 

« Les valises de maternité? »

Progressivement, doucement mais sûrement, c’est la chute vertigineuse. Vous passez de la liste ‘basique’ à trois couvertures de survie et la trousse qui va avec, dix serviettes de bain, vingt bodys pour que bébé soit toujours propre, deux sortes de doudous différents pour que le nouveau-né puisse choisir (est-ce possible qu’il fasse des choix à quelques jours de vie ? y verra-t-il seulement quelque chose à sa naissance ?), deux gigoteuses, un nid d’ange, une veilleuse de nuit pour éviter les néons de la maternité pendant le biberon ou l’allaitement, un tapis de bain pour le confort des petits pétons, trois nuisettes, trois pyjamas, le kit allaitement, le kit culottes jetables et serviettes hygiéniques (hyper glamour, on adore) et n’oublions pas d’être coquette, alors quoi, vous allez faire l’impasse sur la trousse de maquillage, les cotons et démaquillant et les tenues appropriées pour faire de belles photos et accueillir dignement les visites ? Sans oublier la paire de chaussons ultra confort, l’appareil photo, le caméscope, une taie d’oreiller pour se sentir comme à la maison et les produits d’hygiène de bébé et de maman.  Ajouter à cela tout l’attirail d’hiver lorsque vous avez la chance d’accoucher à cette période de l’année et vous voilà chargée comme un mulet la veille d’une traversée du désert. Mais qui a parlé d’une seule valise de maternité? Quatre valises trônent dans la future chambre de bébé prêtes à affronter les trois malheureux jours de séjour à la maternité. De quoi amuser la galerie à votre arrivée le jour J… Mais que faire ?

Petit retour d’expérience.

(1) Suivez la liste suggérée par la maternité, car en fonction de l’établissement dans lequel vous séjournerez vous aurez plus ou moins de matériel à prévoir. Compléter ou diminuer cette liste selon les conseils de la sage-femme qui vous suit et n’hésitez pas à poser des questions sur le nécessaire à apporter pour ne pas vous retrouver démunie le jour J (drap pour le bébé par exemple).

(2) Ne lésinez pas sur les serviettes de toilette, elles sont toutes très utiles et vérifiez bien ce qui est nécessaire pour vous (culottes jetables, serviettes hygiéniques, embouts en silicone pour allaitement, etc.). Prévoyez des vêtements confortables pour vous et convenant à l’allaitement le cas échéant. Une jeune maman rencontrée dans un magasin de vêtements pour bébé m’a donné deux conseils très judicieux, dont je la remercie vivement aujourd’hui. Alors que je me croyais prête, il me manquait deux choses essentielles avant l’arrivée de bébé : des embouts en silicone pour l’allaitement et une écharpe de portage. Deux indispensables pour la survie de vos seins d’un côté et de votre sérénité de l’autre.

Une petite suggestion pour la route ? Vous pouvez compléter/vérifier la liste de la maternité qui vous est fournie avec celle proposée par le site « envie de fraise », très pratique puisque que vous pouvez la cocher en ligne via le lien suivant : https://www.enviedefraise.fr/checklist-valise-maternite. Alors, simplement, en ce qui concerne le papa, mis à part prévoir quelques pièces sonnantes et trébuchantes pour lui dans la valise de maternité (çà ne mange pas de pain), je vous assure qu’il saura s’acheter des magazines et des gâteaux tout seul, si, si, je vous assure il y arrivera !

Vous voilà enfin prête pour le grand jour. Pour ma part, j’avais préparé deux grands sacs à langer confectionnés par ma mère et belle-mère (merci à toutes les deux, les sacs sont magnifiques et vraiment pratiques). Que vous ayez une ou plusieurs valises, vous vous apprêtez à vivre une expérience inoubliable. Alors avec votre ou vos valise(s), roulez jeunesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *